· 

Bien manager son groupe de musique

©Pixabay : mauriciokell

Vous avez trouvé vos partenaires, déniché un lieu de répétition, l’aventure artistique peut commencer. Avec une mission supplémentaire pour vous : conduire tout le groupe au festival, et pour cela, prendre en charge non seulement la partie logistique mais surtout maintenir la cohésion du groupe, tant sur le plan artistique qu’humain… Un casse-tête ? Parfois ! Mais un vrai bonheur aussi. Quelques idées pour éviter les écueils que tout groupe peut avoir à aborder : 

Une bonne logistique

Avoir une bonne organisation est bien souvent la clé du succès. Elle marque le sérieux et l’investissement de chacun pour le projet. Il est impératif de bien fixer le calendrier des répétitions et de s’y tenir : vérifiez ensemble vos calendriers afin de trouver des dates qui conviennent à tous. Le plus simple est de choisir un jour (ou plus !) et un horaire précis qui se répétera chaque semaine. Il est également important de respecter les horaires, de garder un rythme régulier et de prévenir en cas d’empêchement, celui-ci devant avoir un motif important et exceptionnel. 

Un bon relationnel

Vous retrouver doit toujours être agréable. S’il y a des tensions, des soucis, il faut en parler. Le dialogue, les réunions même sont primordiales pour un groupe. Il faut que chacun puisse s’exprimer comme il est important de faire des points réguliers sur l’évolution du projet, aussi bien en termes artistique que logistique. Il peut être aussi intéressant de partager les tâches d’organisation avec vos partenaires afin que tout le monde se sente vraiment impliqué. Cela donne aussi une véritable dynamique de groupe qui peut permettre d’évoluer très vite. 

Un objectif clair

L’objectif du groupe doit être clairement précisé dès le départ, de même que les objectifs de chacun. Vous en avez certainement parlé lors des premiers entretiens pour choisir vos musiciens, mais il est important d’en rediscuter régulièrement, ne serait-ce que pour voir ce qui a été atteint et ce qu’il reste à faire. Et de s’assurer que ces objectifs sont toujours communs à tous. 

Vous le constaterez, manager un groupe n’est pas toujours simple, mais l’expérience est des plus enrichissantes, utile pour l’avenir. Et généralement très positive : parler entre vous, redéfinir ce qui n’a pas été compris ou ce qui a été perdu en chemin, ne pas hésiter à dire lorsque quelque chose ne vas pas, dire aussi lorsque tout va bien sont autant d’éléments de réussite et de motivation commune !  En avant donc !

Aleksandra Rykowska

Chargée de communication

Écrire commentaire

Commentaires: 0